Investir loi pinel
Publié le - 239 vues -

Des indépendants renouvellent la gestion de patrimoine

Le marché mondial est aujourd’hui en pleine mutation face à la crise liée au Covid-19, crise ayant généré de multiples fractures sur plusieurs domaines, et donné naissance à de nouveaux besoins. Les investisseurs se tournent donc de plus en plus vers les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) pour recueillir les meilleures recommandations par rapport à cette mutation généralisée.

Statistiques, Flèches, Tendance

Ce sont les indépendants qui sont les plus sollicités en raison de la qualité et de la pertinence de leurs conseils. Les CGP rattachés à un établissement tel que la banque ou la compagnie d’assurance par exemple ne fourniront pas de recommandations complètes car ont uniquement pour objectif de vendre les produits de cette dernière.

La tendance du moment pour la majorité des épargnants

Les périodes de confinement, longues et successives ont provoqué la diminution non seulement des besoins et par conséquent des demandes, mais aussi des offres sur le marché (arrêt des activités, perte de revenus pour les particuliers, baisse généralisée des recettes pour les professionnels). La crise économique de grande ampleur a donc contraint les épargnants à loger leur argent dans des produits d’épargne sécurisés, afin de pouvoir en disposer à tout moment, en guise de matelas de sécurité.

Les GCP à l’œuvre

Or, laisser dormir son épargne n’est pas la solution : l’économie en souffre, et le rendement n’est pas toujours au rendez-vous pour l’épargnant. Les CGP conseillent alors de souscrire à des produits plus adaptés compte tenu des bouleversements générés par les nouveaux besoins qui se mettent en place. Les produits de placement « vedettes » des temps prospères pourraient ne plus répondre à ces attentes nouvelles. À l’inverse, d’autres actifs percent le marché et correspondent davantage aux profils de la grande majorité des épargnants, quelle que soit leur situation financière.

Le CGP est donc de plus en plus sollicité pour définir la meilleure stratégie de placement qui sera élaborée sur mesure, pour chaque investisseur.

Pourquoi opter pour l’indépendance en ce qui concerne le CGP ?

Leurs conseils sont plus pertinents, et ceux-ci se démarquent par leur disponibilité ainsi que par le temps et l’intérêt qu’ils accordent à leurs clients. Ils conseillent en effet pour l’atteinte des objectifs non seulement sur le court et le moyen terme, mais aussi pour ceux dans la durée. Ils constituent ainsi un véritable partenaire pour le titulaire du patrimoine puisqu’il l’accompagne sur plusieurs dizaines d’années, son but étant d’aider ce dernier à prendre les meilleures décisions en fonction des événements qui modifient directement sa situation et de ceux subis, indépendamment de sa volonté. Par exemple en cas de crise économique telle que nous le vivons aujourd’hui.

Les CGP s’intéressent également à la transmission du patrimoine afin de toujours proposer les meilleures solutions, que ce soit du point de vue patrimonial ou fiscal. Les recommandations se rapportant à la retraite font aussi partie des missions du CGP.

Comment bien choisir son CGP ?

Tout d’abord, toujours le choisir « indépendant » afin de collecter les meilleurs conseils et sortir des discours biaisés des conseillers bancaires. Ceux-ci sont accessible à leur cabinet, mais consultent aussi en ligne, en particulier afin de répondre aux attentes de leurs clients confinés qui souhaitent obtenir leurs avis. Ce, avant la souscription à un produit de placement ou dans le but de faire évaluer les performances de leur portefeuille d’actifs.

La consultation d’un CGP génère des dépenses certes, mais l’objectif est de produire du bon rendement sur les années à venir et d’adapter son patrimoine aux nouveaux enjeux qui peuvent survenir au fil du temps. Également important de s’assurer qu’il est immatriculé à l’ORIAS et au REGAFI, et qu’il revêt le statut de conseiller en investissements financiers selon les exigences du métier.

Laissez votre commentaire à propos de cet article